Packing
Ta valise ? Ton backpack ? Quand tu prends le métro, le bus, puis l'avion en plein hiver, le format de ton bagage te pose évidemment question. Si la valise protège un peu mieux tes cadeaux, vue l'absence d'ascenseurs et la mise hors service de nombreux escalators dans le métro, plus les tempêtes de neige annoncées d'ici ton retour, c'est peut-être pas la meilleure solution. Cela dit, aux heures de pointes, avec un métro qui s'arrête 5 minutes à chaque station, un minot de 20 ans qui n'a absolument aucunement l'intention de te céder le siège sur lequel il est avachi et une chaleur inversement proportionnelle aux températures extérieures, pas sûr que le backpack soit vraiment une meilleure solution...

Traveling
À peine arrivée dans la file du point de contrôle, tu tombes sur - Oooh ! - un ami. (oui, bon, ok, aux alentours des fêtes, c'est un chouia moins insolite... mais quand même).
- On va boire un coup ?
- Ok. (histoire d'avoir bien envie de pisser dans l'avion !)
Jusqu'à ce que...
- Dernier appel pour le vol Air Canada à destination de Toronto.
- Quoi ? Déjà ?!!

... tu t'éclipses en courant.
Après une première moitié de voyage rapide, fluide, sans encombre, ton prochain vol étant à destination des États-Unis, tu te demandes à quelle sauce tu vas être mangée avant d'être autorisée à embarquer. Mais... surprise ! Exit le douanier au visage fermé qui te fait culpabiliser même si tu n'as absolument rien à te reprocher, ils ont mis en place de nouvelles bornes multilingues où tu gères tout seul ta prise d'empreintes et l'impression de ta déclaration. Du coup, tu n'as plus qu'à apporter ton petit papier au douanier super bien luné :
- Bonjour ! Vous allez où ?
- À Cleveland.
- Pourquoi est-ce que vous allez à Cleveland ? (surpris)
- Pour rendre visite à ma cousine.
- Oh ! Donc vous êtes obligée ! (en riant)
Haha... oui c'est sûr, Cleveland ne fait pas partie du top 3 des destinations aux USA, mais c'est là qu'il y a ta famille alors c'est là qu'il y a une partie de ton cœur aussi.
D'ailleurs, un mini avion passé au produit dégivrant (pour éviter qu'il se désintègre et/ou se crashe) et un vol hyper court plus tard, ta famille, tu peux enfin la serrer très fort dans tes bras.

Holidays Festivities
Les fêtes de Noël, c'est aussi l'occasion de faire tout un tas d'activités en famille.
Christmas Cookies
Beurre, farine, sucre, beurre de cacahuète, pépites de chocolat... Étoile, canne à sucre, Père Noël, sapin... Tous ces ingrédients, toutes ces formes et toutes ces couleurs de pépites décoratives affolent ta créativité. Le résultat esthétique n'est peut-être pas digne des plus grands pâtissiers, mais, toi, tu t'es bien amusée.
Up Your Feet
Cette comédie musicale retraçant la vie de Gloria Estefan est loiiin de te laisser indifférente. Si ton corps rêve de se déhancher sur les rythmes de salsa cubaine endiablée sur scène avec les acteurs-chanteurs-danseurs bourrés de talent, très vite, les thèmes abordés (l'immigration, l'amour, la légitimité professionnelle, les relations parents-enfants, la mort) transforment littéralement tes joues en... chutes du Niagara ! 
Anthony Vince Nail Spa
Autre activité, autres émotions. Ta toute première pédicure  / mise en beauté de tes pieds / râpage de peaux mortes desséchées qui prouve à quel point tu en prends soin te donne surtout envie de... rigoler.
Pour rester concentrée, tu reportes ton attention sur ton environnement. C'est fou le nombre de personnes qui s'offre une pédicure pour les fêtes de fin d'année ! C'est pourtant pas la période la plus propice pour exhiber ses pieds ! (d'où l'intérêt, d'ailleurs, de les prendre en photo et de l'envoyer à ta famille...)
En sortant, bottes de neige en mains, gougounes (tongs) aux pieds (pour permettre à tes orteils-minis-knackis polis-vernis bleu pailleté de sécher), ton but principal étant d'éviter les gros flocons et le bon gros rhume carabiné sans pour autant te rétamer, tu adoptes une démarche rapide-mais-pas-trop qui ne ressemble absolument à rien. C'était bien la peine de te faire des pieds sexy, tiens !
Cleveland State University Basketball Game
Buffet à volonté avec vue plongeante sur l'échauffement, panier-cadeau qui finira sous le sapin, chaises à même le parquet du terrain au point de pouvoir se fondre dans l'équipe le temps de l'hymne national, démonstration de pom-pom girls et match de basket suivis d'on-ne-peut-plus-près... Que demander de plus ? Heu... le beau gosse de l'autre côté du terrain ? Moui, bon... N'exagérons rien !

Christmas Eve
Bonfire
Chaque année, le village du mari de ta cousine organise un feu de joie pour le réveillon de Noël. L'occasion pour eux de revoir tout un tas de connaissances et pour toi de te réchauffer. C'est fou ce qu'il fait froid en ce moment aux USA ! Heureusement que tu as embarqué ton manteau et des bottes fourrées du Canada avec toi !
Christmas Eve Dinner
Au placard le repas interminable où les plats sont amenés un à un, les américains lui préfèrent un concept redoutablement efficace : le buffet. Après avoir remercié Dieu main dans la main avec tes voisins, tu as donc laaargement le temps de remplir ton assiette de viande, gratin de pommes de terre, asperges, petit pain, de manger, de te resservir, de manger, de garnir ton assiette de tarte aux pommes et de biscuits de Noël, de manger et d'arriver, malgré tout, à l'heure à la messe. 
The Dark Side of Christmas
Avec un titre pareil, tu te demandes vraiment ce que le pasteur a l'intention d'aborder dans son sermon. Ça paraît plutôt glauque pour une messe de Noël, non ?!
Oui, mais réaliste aussi. Car, à une époque où la médecine était limitée, où le taux de mortalité en couche était très élevé, se voir rejetée au moment d'accoucher a dû être terrifiant. La solitude, la douleur et la peur : derrière l'image enjolivée de la naissance de son fils, oui, Marie a dû être terrifiée.
Dehors, en pleine nuit, devant le clocher, sous une multitude de flocons décidément pas près de s'arrêter de tomber, la crèche illuminée était belle à regarder. Littéralement fascinée, tu te dis qu'à l'image de la scène de la nativité, toute épreuve a sa part de beauté.
Santa Is Coming to Town
En rentrant, pas de biscuits pour Santa, ni de carottes ou de flocons d'avoine pailletés pour Rudolphe et ses amis : en neuf ans, les filles de ta cousine ont bien grandi. À la place, toute la famille a eu droit à un premier cadeau pyjama lutin rayé rouge et vert avec, comme consigne, de le porter le lendemain matin au réveil.

Christmas Day
"Christmas Gift"
Dans ta famille, le matin de Noël, cette phrase est une tradition. Le but est de la prononcer en premier à chaque fois que tu croises un nouveau membre. Et, pour y arriver, toutes les méthodes sont autorisées : de la prise par surprise au point de faire sursauter au texte (texto) groupé.
Christmas Breakfast
Œufs brouillés, French toasts (11 ans plus tard, ce que le pain de mie grillé a de français reste pour toi un mystère...), bacon et... gruau de maïs. Autre tradition de Noël, mais uniquement pour le mari de ta cousine car personne d'autre ne raffole de cette chose dans la maison. Moyennement encouragée, tu tentes quand même de goûter et... honnêtement, assaisonné et beurré, c'est pas si pire. Tu en dégusterais même bien un peu plus que la toute petite quantité que tu as goûtée. Sauf que... trop tard ! Le mari de ta cousine a déjà tout mangé !
Christmas Gifts
Dans le salon, la quantité de cadeaux est proportionnelle à la hauteur du sapin : impressionnante. À l'évidence, les six petits lutins en pyjama rouge et vert ont été très sages cette année...
De tous tes cadeaux (et tu as été gâtée !), il y en a un qui t'a particulièrement refait ta journée. Enfin, un. Six. Josh, Chad, Mitch, Brad, Ryan et Cody. Six petits marqueurs de verres bodybuildés en slip de bain rouge ou vert avec, en prime, leur prénom inscrit sur leur derrière. Bon, par contre, petit bémol : à avoir investi tout leur budget dans leurs abdos, les créateurs ont un peu omis leur regard. Résultat : ils ont tous un léger strabisme. C'est balo !
Christmas Dinner
On prend les mêmes et on recommence ! Avec, au menu, cette fois : dinde, farce, sauce à la canneberge, petit pain, maïs, purée de pommes de terre, haricots verts... Tu te sers, tu manges, tu te ressers, tu manges... Bref. Rendue au dessert, tu as la peau du ventre plus-que-bien tendue... merci petit Jésus ! (je pouvais pas ne pas la faire...)

Identity Crisis
Les fêtes de fin d'année, c'est aussi le meilleur moment que ton cerveau a trouvé pour entamer une sévère crise d'identité. Il faut dire que le contexte était approprié : la période des fêtes, ton sentiment de solitude accru dû à la distance de tes proches, plus le délai de prise de décision concernant ton avenir fixé au 2 janvier par ta patronne. Et, sans le vouloir, c'est ta cousine qui l'a déclenché :
- Je te présentes ma cousine française qui habite à Montréal.
- Oh ouaouh ! Et, du coup, vous vous sentez plus quoi : française ou canadienne ?
- Hum... C'est exactement la question que je me pose au quotidien !
La vérité, c'est que tu n'en sais rien. Il y a d'un côté le pays où tu as grandi, qui t'a transmis des valeurs auxquelles tu tiens, mais dont tu fuis volontairement le quotidien. Et, de l'autre, la terre d'accueil où tu te sens bien, qui pourrait ne plus vouloir de toi du jour au lendemain. Ajoute à ça ton retour aux États-Unis, pays dont tu as parlé / rêvé pendant des années avant de pouvoir y étudier, pays dont tu apprécies la facilité qu'ont les gens de parler à des inconnus, mais où tu ne me reconnais plus. 
Du coup, en cette période de fêtes, une question tourne en boucle dans ta tête : qui es-tu ? Française, américaine ou canadienne, comme si la société t'imposait sournoisement de faire un choix, comme si tu ne pouvais pas être les deux, voire les trois à la fois. Et si tu choisissais de voir le verre à moitié au trois-quart plein ? Et si tu préférais être riche de toutes ces cultures-là ?

artartart