Nouvelle année, nouvelles résolutions nouveaux objectifs (des fois que l'appellation joue sur leur réalisation...) : visiter les musées de Montréal.
Et histoire de commencer en beauté, tu cours au Centre des sciences profiter de l'offre 5 expos + 1 film IMAX pour 20$. Enfin, tu "cours"... Si la vitesse d'escargot n'est pas conseillée par les ressentis à -40°C au risque de finir cryogénisée, sprinter aussi est à éviter si tu ne veux pas glisser/tomber sur une plaque de verglas sournoisement cachée sous une couche de neige fraîche !

Le musée étant situé dans le Vieux-Port, tu en profites pour cocher une case de plus sur ta to-do list montréalaise hivernale au passage : voir le fleuve Saint-Laurent gelé. Bien décidée à affronter le froid glacial, tu longes le port (en te remémorant tant bien que mal que, à l'endroit même où gise un épais manteau neigeux, de nombreux bateaux flottent durant l'été), le parcours d'acrobranche, la grande roue, la tyrolienne, la patinoire... jusqu'au quai de l'horloge où il fait tellement froid qu'en plus d'être à moitié gelé, le Saint-Laurent fume littéralement. Émerveillée, tu enclenches le mode paparazzi et mitrailles aussi vite que possible ce spectacle majestueux. Car, avec ce froid Pôle-Nordiste, ta batterie, pourtant pleine le matin même, se décharge en moins de deux. Pour prouver que tu étais bien là, ta seule option reste de retirer ton gant et de tenter un égoportrait (selfie) car, - coup d'œil à gauche, coup d'œil à droite - en l'occurrence, autour de toi, il n'y a pas un chat !
Au retour, plaque de verglas ou pas, tu accélères le pas. Ton pouce isolé dans ta mitaine (mouffle) et le haut de tes joues, seule partie de ton visage qui dépasse de ton écharpe, commencent à geler. Tes yeux pleurent, ton nez coule... ton maquillage concurrence celui d'un clown. En mode survie, tu fonces vers les portes du musée pour pouvoir 1-te réchauffer, 2-réveiller l'enfant qui sommeille en toi pour la journée.

Le film IMAX : Les grands prédateurs
Guépard, léopard, ours polaire... : vus les monstres de prédation annoncés, tu appréhendais de voir des proies complètement déchiquetées en 3D, mais non. Il faut dire que chasser s'avère légèrement plus compliqué que ce que tu avais imaginé. C'est bien beau de pouvoir piquer à 90km/h, mais si tu n'es pas assez lourd pour sauter sur ta victime ou si cette dernière ressent les vibrations de tes pas (comme l'ours et son phoque de petit déjeuner), ça rend tout de suite la tâche légèrement plus compliquée !! 
Ce film en 3D c'est aussi l'occasion de voyager dans la savane, le Pôle Nord, la forêt amazonienne, dans les airs et à mille lieux sous la mer et d'en prendre plein la vue en nageant aux côtés d'un immense rorqual (baleine) bleu !

Génie autochtone
À l'occasion du 150ème anniversaire du Canada et du 375ème anniversaire de Montréal, le musée a créé cette exposition pour mettre en lumière la très jolie culture des premiers peuple d’Amérique du Nord.
À l'entrée, l'exposition photos Regalia met en avant des danseurs de tous les âges et de toutes les tribus autochtones canadiennes et les vêtements qu'ils créent/portent pour leurs représentations.
Dans la deuxième partie, munie d'un bracelet à puce, tu t'aventures d'écrans en décors interactifs à la recherche de vidéos et d'activités ludiques très instructives. Tu découvres comment les autochtones développent leur communauté et transmettent leur valeurs dans le respect de l'environnement depuis des générations. Tu apprends à fabriquer un inukshuk, un igloo, à tirer à l'arc, à pêcher en kayak et tu découvres les secrets de fabrication d'un amanti (ces vêtements portés par les mamans inuits leur permettant de travailler avec leur bébé coincé bien au chaud dans leur... capuche !) et du cuir (l'utilisation de la cervelle empêcherait la peau animale de pourrir... beuuurk !).
Bref. Une exposition vivement recommandée.

Fabrik
"Il faut avoir de grands rêves, de grandes ambitions et être prêt à y mettre le temps requis." - Chantal Petitclerc
Mettre au point un arsenal pour réussir à faire tomber une balle-lumineuse sans qu'elle s'allume, construire un objet capable de se déplacer à la force du vent, de flotter sur l'eau, de glisser le long d'une cordelette-tyrolienne ou encore une réaction en chaîne à taille XXL : avec un total de six défis à relever et tout un tas de matériaux et outils à disposition pour créer et assembler, tu as de quoi t'occuper pour la journée. En plus, petits et grands, tout le monde peut participer. Chose que les papas ont particulièrement bien intégrée ! Hyperconcentrés, ils sont souvent bien plus acharnés que leur progéniture au moment de la construction.

Humain
Cette exposition ludique est absolument génialissime. À peine entrée, tu découvres qu'avec 1,2kg contre 2,2kg, le cerveau est quasiment deux fois moins lourd que les excréments chez l'être humain (en même temps, vue la longueur de l'intestin-corde que tu peux tirer dans l'exposition, ça n'a rien d'étonnant...). De quoi remettre en question la soi-disant supériorité de l'espèce humaine... clairement. Quand au litre de sueur que l'on transpire par jour, beurk... c'est pas bien plus appétissant !
D'activité en activité, tu découvres comment l'être humain interprète les émotions, acquiert et utilise ses réflexes/sa motricité avec l'âge et la taille du nouveau né le plus grand. 64 cm. Soixante-quatre centimètres !!! Petite pensée pour ton amie qui accouche au même moment. Ouch !
En parlant de bébé... Au détour de l'explication du fonctionnement d'une échographie, ton ventre augmente de volume. Certes, c'est un faux, mais, en noir et blanc, sur fond d'écran vidéo, ça suffit amplement pour jouer les ascenseurs émotionnels avec ta famille et tes amis. T'es enceinte ??? Oh, mon Dieu, non !

Science 26
Au détour des ilôts, tu te mesures à des concepts scientifiques qui n'ont pas fini de t'amuser.
Face à un écran, tu découvres le panel de chaleur diffusé par les différentes parties de ton corps, face à un trompe l'œil, tu testes la résistance de ton équilibre, assise sur un fauteuil clouté, tu te la joues fakir, la main posée sur une boule électrostatique, tes cheveux défient les lois de la gravité, encerclée par des miroirs-kaléïdoscope, tu cherches quelle version de ta coloc' te regarde quand l'originale se décale par rapport à toi.... Bref.

"Mesdames et messieurs, nous vous informons que le centre des sciences fermera ses portes dans 15 minutes."
Quand le musée t'annonce qu'il est temps de rentrer, tu es toujours bien occupée. En remettant toutes tes couches de vêtements dans le hall d'entrée, tu le sais déjà : vus tous les recoins encore inexplorés, un jour, c'est certain, tu reviendras. Et peut-être même que, dans quelques années, tu emmèneras bébé Eliott avec toi.

art